Municipalité

Citoyens

Loisirs et tourismes

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Inscrivez-vous dès maintenant au portail d’alertes citoyennes

S'inscrire

Environnement

  • Veuillez noter que les remb
    Programme Couches Lavables
    Pointer

    Le Programme Couche Lavables s'adresse aux parents ou futurs parents d'enfants de 1 an et moins.

    Saviez-vous que ?

    Il est beaucoup plus écologique d’utiliser des couches réutilisables ?
    Que 5 000 à 7 000 couches sont nécessaires pour rendre un enfant propre ?
    Que 300 à 500 ans sont nécessaires à une couche jetable pour se décomposer ?
    Qu’au Québec, nous jetons près de 600 millions de couches jetables par an ?
    Avec l’utilisation des couches réutilisables, vous pourriez économiser au moins 1 500 $ par enfant?
    Que les couches réutilisables ne contiennent aucun agent chimique ?
    Que ce type de couche peut servir pour plus d’un enfant ?

    Saint-Esprit est fière d’encourager les couches réutilisables. Obtenez une subvention de 50% de votre facture jusqu’à concurrence de 100 $ !

    Pour être éligible, vous devez :

    • Être résident de la municipalité de Saint-Esprit (preuve de résidence);
    • Fournir le certificat de naissance de l’enfant;
    • Fournir une preuve d’achat de 20 couches réutilisables neuves;
    • Formulaire de demande disponible;
    • Des modalités et conditions s’appliquent.

    Veuillez prendre note que les paiements pour les subventions de couches lavables se font deux fois par année, soit au mois de mars et septembre.

    Pour obtenir plus d'informations, téléphonez au 450-831-2114

    Téléchargez le Formulaire de financement

  • Volet résidentiel
    Programme EnVERTdissement
    Pointer

    Le Programme EnVERTdissement s’adresse à chaque nouveau-né, chaque nouvelle construction résidentielle de 6 logements et moins recevront gratuitement un arbre d’environ 6 pieds et toutes les constructions résidentielles existantes de 6 logements et moins pourront bénéficier d’une aide financière pour l’achat d’un arbre d’environ 6 pieds.

    Saviez-vous que ?

    La municipalité de Saint-Esprit offre un programme d’aide financière municipal qui vise à promouvoir et à favoriser la plantation d'arbres sur les propriétés résidentielles afin d'assurer le maintien de la végétation sur tout le territoire. Plusieurs essences d’arbres sont disponibles, soit des arbres à petit ou à grand déploiement.

    Consultez les fiches techniques pour faire un choix éclairé pour votre propriété!

    • La plantation est offerte par le biais de la municipalité;
    • Les demandes doivent être déposées avant le 30 mai de chaque année;
    • La livraison des arbres est prévue à la mi-septembre;
    • Formulaire de demande disponible;
    • Des modalités et conditions s’appliquent.

    Clientèle admissible:

    • Nouveaux parents
    • Propriétaires de nouvelle construction résidentielle
    • Propriétaire de construction résidentielle existante

    Clientèle non-admissible

    • Institutions, commerces et industries
    • Locataires

    La municipalité ou son mandataire autorisé plantera l’arbre vers le 15 septembre de chaque année, et ce, aux frais de la municipalité. Le demandeur devra indiquer sur son terrain (à l’aide d’un piquet ou un drapeau) où il souhaite que soit positionné l’arbre et devra respecter les normes minimales suivantes, soit :

    • Être localisé en cour avant ou cour latérale;
    • Respecter un dégagement minimal de 1.5 mètre avec toutes lignes de propriété;
    • Respecter un dégagement minimal de 2 mètres avec tous bâtiments existants (principal ou accessoire), de toutes conduites souterraines (incluant une borne-fontaine, une vanne d'arrêt extérieur, un regard ou un puisard d'égout municipal, etc.) et emprises publiques;
    • Ne pas être positionné sous des fils électriques ou autres réseaux aériens;
    • Respecter les servitudes existantes;
    • Respecter toutes normes d’Hydro-Québec et Bell relativement aux poteaux et réseaux de distribution électrique;
    • Respecter 5 mètres de dégagement de tous lampadaires publics pour les arbres à grand déploiement.


    L’endroit souhaité pour la plantation de l’arbre devra être identifié clairement par le demandeur pour le 1er septembre, soit avant la plantation prévue à la mi-septembre.

    Entretien

    Merci de prendre les précautions nécessaires pour garder le nouvel arbre en bonne santé : un arrosage adéquat, la pose d’un protecteur de pied, d’un tuteur, d’une protection hivernale et une attention spéciale lors du dépôt de la neige. Des pénalités peuvent s’appliquer s’il y a un non-respect de l’entretien de l’arbre.


    Pour toutes les informations, téléphonez au 450-831-2114 ou consultez en détail le Programme d'EnVERTdissement

    Téléchargez le Formulaire d'application du programme d'EnVERTdissement

    Nous vous remercions de collaborer au VERTdissement de notre belle municipalité en vue d’en faire un endroit plus VERT pour les générations futures !


  • Résidus domestiques dangereux RDD
    Pointer
  • Gestion des matières résiduelles GMR
    Pointer
  • Écocentre
    Pointer

    Consultez les différentes rubriques sur la page de l'Écocentre, comme les heures d'ouverture, les matières acceptées, etc.

  • Journée Verte
    Pointer

    Suivez ce lien pour visiter la page de la Journée Verte.

  • Agrile du frêne
    Pointer

    L'agrile du frêne est un insecte ravageur qui cause de grave dommages aux frênes. Originaire de l'Asie orientale, on l'a détecté pour la première fois au Canada et aux États-Unis en 2002. L'agrile a tué des millions de frênes dans le Sud-Ouest de l'Ontario, le Michigan et ses États avoisinants. Ce ravageur constitue une menace grave pour l'économie et l'environnement dans les zones urbaines et forestières des deux pays. L'agrile du frêne attaque et tue toutes les essences de frênes (sauf le sorbier d'Amérique).

    Pour toutes les informations concernant l'agrile du frêne, consultez le site web du Gouvernement du Canada.

  • Berce du Caucase ou Anthrisque des bois?
    Pointer

    Berce du Caucase 

    La berce du Caucase est une plante envahissante qui peut être dangereuse pour la santé humaine. En effet, sa sève contient des toxines activées par les rayons ultraviolets. Le contact avec la sève, combiné avec l’exposition à la lumière, peut causer des lésions cutanées semblables à des brûlures.

    Anthrisque des bois 

    L’Anthrisque des bois, de la famille des Apiacées, plus connue sous le nom de cerfeuil sauvage, est une plante qui appartient à la même famille que la carotte et le persil. Contrairement à ses cousins, l’Anthrisque des bois n’est pas comestible puisque sa racine contient des composés toxiques.

    Les deux espèces font malheureusement partie des plantes considérées comme envahissantes et peuvent constituer une menace pour la biodiversité indigène. Nous devons donc contrôler leur prolifération.

    Berce du caucase Anthrisque des bois


    Ne vous inquiétez pas, l’espèce répertoriée près de la rivière Saint-Esprit est l’Anthrisque des bois. L’information nous a été confirmée par un professionnel du MDDELCC.

    Toutefois, si vous avez un doute quant à l’espèce, avant d’entamer le retrait de la plante, nous vous invitons à communiquer avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs au 1 800-561-1616. Avec des photographies de la plante, des professionnels seront en mesure de vous confirmer le type de plante.

  • Herbe à puce et herbe à poux
    Pointer

    HERBE À PUCE

    L’herbe à puce peut être buissonnante, rampante ou grimpante. C’est une plante vivace envahissante qui prolifère près des bois, des routes et des cours d’eau. On peut reconnaître l’herbe à puce par ses feuilles lustrées comptant chacune trois folioles et des nervures marquées. Durant les mois de juin et juillet, cette plante produit des petites fleurs blanchâtres à verdâtres.

    La sève de la plante contient de l’urushiol, allergène causant l’inflammation de la peau et présent dans toutes les parties de la plante excepté le pollen. Lorsque la plante est endommagée, elle libère cette substance. Les individus touchés ressentent les symptômes de 24 à 48 heures suite au contact de la plante. Dans la plupart des cas, ils se résorbent en 7 à 10 jours.

    Herbe à puce
    Herbe à poux

    HERBE À POUX 

    Annuelle se multipliant sur le bord des routes et des terrains vacants. On la reconnaît par son feuillage découpé et dentelé, semblable à celui d’une carotte. Cette plante estivale est très répandue dans la province et est considérée comme une mauvaise herbe.

    Malgré son contact avec la peau inoffensif, lorsqu’elle produit son pollen, vers la mi-juillet, elle provoque des réactions allergiques chez beaucoup de Québécois. La meilleure façon de réduire les risques d’allergies est d’arracher complètement la plante ou tout simplement de la tondre avant sa floraison.

  • Maladie de Lyme
    Pointer

    C’est une maladie infectieuse causée par la bactérie Borrelia burgdorferi qui est transmise à l’humain par une tique contaminée par cette bactérie. Ce ne sont pas toutes les tiques qui sont porteuses de la maladie de Lyme.

    Description de la tique

    Elle vit plus particulièrement dans les endroits humides comme les forêts, les boisés, les herbes hautes, les jardins, les aménagements paysagers et les amas de feuilles mortes. Les tiques ont trois stades de développement : larve, nymphe et adulte. Leurs tailles peuvent varier de 1 à 3 millimètres. 

    À chacun de ces stades, la tique doit se nourrir du sang des animaux ou des humains pour passer au stade suivant. Les piqûres des tiques sont généralement sans douleur et passent souvent inaperçues. La tique peut tripler de volume lorsqu’elle est remplie de sang, ce qui permet de la repérer plus facilement en cas de piqûre. Les nymphes sont petites (de la taille d’une graine de pavot), passent plus souvent inaperçues et restent généralement attachées à la peau de la personne plus longtemps avant d’être détectées. Elles sont plus actives pendant les mois du printemps et de l’été. Les tiques adultes sont de la taille d’une graine de sésame, donc plus faciles à repérer, et sont plus actives à l’automne.
    Après une activité extérieure pouvant permettre une exposition aux tiques, il est important d’examiner sa peau afin de détecter la présence de tiques et de les retirer dès que possible. La tique sera souvent localisée aux endroits où elle peut passer inaperçue et demeurer accrochée longtemps. Par exemple : tronc, aisselles, aines, derrière les genoux, bas des fesses, bas du dos, cuir chevelu, arrière des oreilles, sourcils, nombril et entre les orteils.

    Source gouvernementale


    En cas de piqûre, consultez les  ressources du Gouvernement du Québec.